Les principaux essaims météoritiques

Nom Période Maximum Radiant Vitesse (km/s) ZHR
Quadrantites-Bootides (QUA) 28 décembre - 12 janvier 3-4 janvier Bouvier 41 120
Lyrides (LYR) 16 - 25 avril 22 avril Lyre 49 18
e-Aquarides (ETA) 19 avril - 28 mai 6 mai Verseau 66 60
Camelopardalides 23 - 24 mai 2014 24 mai Girafe ? 100-400
a-Capricornides (CAP) 3 juillet - 15 août 30 juillet Capricorne 23 4
d-Aquarides (SDA) 12 juillet - 19 août 28 juillet Verseau 41 20
d-Aquarides (NDA) 15 juillet - 25 août 8 août Verseau 42 4
Perséides (PER) 17 juillet - 24 août 12 août Persée 59 100
κ-Cygnides (KCG) 3 août - 25 août 18 août Cygne 25 3
ε-Perséides 5 - 21 septembre 10 septembre Persée 66 5
Draconides (DRA) 6 - 10 octobre 8 octobre Dragon 20 variable
Orionides (ORI) 2 octobre - 7 novembre 21 octobre Orion 66 23
Taurides Sud (STA) 1 octobre - 25 novembre 5 novembre Taureau 27 5
Taurides Nord (NTA) 1 octobre - 25 novembre 12 novembre Taureau 29 5
Léonides (LEO) 6 - 30 novembre 17 novembre Lion 71 20+var
Géminides (GEM) 7 - 17 décembre 14 décembre Gémeaux 35 120
Ursides (URS) 17 - 26 décembre 23 décembre Grande Ourse 33 10
Qu'est-ce qu'un météore ?

Un météore est un phénomène lumineux qui résulte de la traversée de l'atmosphère terrestre par un corps solide (météorite) venant de l'espace.
On parle aussi d'étoile filante, ou encore de larmes de St Laurent.

Certains de ces météores paraissent venir d'un même point de la sphère céleste. Ce point est appelé radiant. Le nom de la constellation dans laquelle il se situe donne son nom à l'essaim météoritique. Ainsi, l'essaim le plus célèbre visible chaque année entre le 17 juillet et le 24 août est celui des Perséides, car il semble émaner d'un point situé dans la constellation de Persée.
D'autres météores n'ont pas de directions privilégiées, on parle alors de météores sporadiques.
En général, l'apparition des météores se produit vers 110 km d'altitude, et l'extinction vers 70 km, avec des vitesses comprises entre 40 000 et 280 000 km/h.

Les météorites sont des fragments d'astéroïdes, de comètes, et même parfois des débris de satellites terrestres ou de leurs lanceurs qui retournent à la case départ (mais sans toucher 20 000 francs!)

Parmis les essaims que nous voyons régulièrement, seul celui des Géminides n'est pas du à une comète (et peut-être également celui des Quadrantides).

clubregulus.free.fr