Etoiles filantes - l'essaim des Leonides en 2016

Le déplacement du radiant des Leonides en 2016 Les léonides sont des étoiles filantes que l'on peut observer en général au mois de novembre (entre le 6 et le 30 novembre en 2015). Elles sont dues au passage d'une comète, la comète 55P/Tempel-Tuttle qui a une période de 33 ans et qui a été indépendamment découverte par Ernst Tempel le 19 décembre 1865 et par Horace Parnell Tuttle le 6 janvier 1866. À chaque passage, la comète laisse une trainée de débris rocheux qui forme un essaim que la Terre traverse tous les ans.

meteorites Les étoiles filantes d'un même essaim paraissent venir d'un même point de la sphère céleste. Ce point est appelé radiant. Sa position varie au fil des jours. Le nom de la constellation dans laquelle il se situe donne son nom à l'essaim météoritique. Ainsi, l'essaim des Léonides doit son nom à la constellation du Lion (Leo en latin) car autour du maximum de l'essaim les étoiles filantes semblent émaner d'un point situé dans la constellation du Lion. Cependant d'autres météores peuvent ne pas avoir de directions privilégiées, on parle alors de météores sporadiques.

L'influence de la comète sur les étoiles filantes observées est importante. On assiste ainsi à de véritables pluies de météorites quand la comète vient juste de passer. Les derniers passages de la comète 55P/Tempel-Tuttle remontent à 1966 et 1999. La prochaine très grande pluie est donc annoncée vers 2032. Cette fois la comète passera très près de la Terre. Même si le dernier passage remonte à 1999, l’activité liée à cet essaim ne s’est toujours pas stabilisée à un niveau particulier et a continuée à être étrangement variable jusque dans ces dernières années.

En 2015, on estime que le maximum de l’essaim aura lieu le 18 novembre, à 4h TU (un pic le 17 à 21h TU est également possible) et l’on attend un taux horaire moyen pour un observateur idéalement placé sous un ciel d'un noir parfait et sous un radiant se situant au zénith (ou ZHR) de l’ordre de 15±5. Contrairement à 2013, cette année le 18 novembre précède le Premier Quartier. L'essaim sera donc beaucoup plus facile à observer.

La grande caractéristique des Léonides est la très grande vitesse des étoiles filantes, elles arrivent à une vitesse moyenne de 71 km/s dans les hautes couches atmosphériques de la Terre. Elles brûlent donc rapidement dans un éclat de lumière souvent spectaculaire. C’est l’essaim dont les étoiles filantes sont les plus rapides. A titre de comparaison, les Perséides ont une vitesse de 59 km/s, les Quadrantides de 41 km/s, et les Draconnides de seulement 20 km/s.

représentations artistiques des pluies de Leonides de 1833 (droite) et 1866 (gauche)
ci-dessus deux représentations artistiques des pluies de Leonides de 1833 (droite) et 1866 (gauche)

Les nuits des etoiles 2016
accueil clubregulus.free.frclubregulus.free.fr