Messier 53
<<  M51 M57  >>

Amas globulaire Messier 53 Amas Globulaire Messier 53

(NGC 5024)

Constellation de la Chevelure de Bérénice
Magnitude 8,5 
Distance 56 000 al

Messier 53 est un amas globulaire qui a été découvert en 1775 par l'astronome Johann Elert Bode (il s'agit du Bode de la célèbre loi de Titius-Bode qui permet d'estimer facilement de manière empirique la distance des planètes au Soleil). Compte tenu de la "qualité" optique des instruments de l'époque, Bode le décrivit simplement comme une nébuleuse "plutôt brillante et ronde". Charles Messier, qui l'a redécouvert indépendamment 2 ans plus tard, l'a trouvé quant à lui "rond et remarquable".

Cet amas globulaire est situé dans la constellation de la Chevelure de Bérénice, à près de 56 000 a.l. de distance. Il est également situé à 60 000 a.l. du centre de notre galaxie. Avec M54 et M75, c'est un des amas les plus lointains de nous.

L'amas globulaire a un noyau central dense et brillant, d'un diamètre de 2' d'arc. Il a été considéré comme étant de classe V selon la classification de Shapley.

Pour le localiser facilement dans le ciel, on peut partir de l'étoile de 4ème magnitude, α Comae Berenices (42). C'est une binaire visuelle (A: 5,05, B: 5,08, toutes les deux de type spectral F5V). M53 est situé seulement à 1° au NE. Alpha Comae peut elle-même être localisée de deux façons:
- en suivant la ligne reliant Arcturus à Eta Bootis (η) que l'on prolonge de 11° vers l'Ouest,
- en prolongeant la ligne Gamma (γ) - Delta (δ) - Epsilon (ε) Virginis de 7° au NNE.

Non loin de là, à seulement 1° vers l'Est, se trouve un autre amas globulaire : NGC5053. Il est faible, peu fourni, et se situe presque à la même distance que M53 (53 500 années-lumière). Cela indique que ces deux amas sont physiquement proches l'un de l'autre. Cependant NGC5053 contient nettement moins d'étoiles et, en particulier, n'a pas un centre aussi brillant et compact que M53.

Si le Soleil faisait partie de M53, notre ciel de nuit serait semblable à une boite à bijoux. La plupart des étoiles de M53 sont plus vieilles et plus rouges que notre étoile, mais certaines paraissent étonnamment plus bleues et plus jeunes. Ces étoiles d'apparence juvénile sont peut-être un démenti à l'hypothèse selon laquelle toutes les étoiles de M53 se seraient formées à peu près en même temps. Ces étoiles énigmatiques présentes dans d'autres amas sont appelées « attardées bleues » et sont particulièrement nombreuses dans M53. Le débat est encore ouvert, mais il semble bien que les attardées bleues soient en réalité des étoiles ayant subi une cure de jouvence en capturant de la matière fraiche en provenance d'autres étoiles proches. En analysant les images d'amas globulaires telles que celle ci-dessous prise par le télescope spatial Hubble, les astronomes utilisent l'abondance relative des attardées bleues afin de déterminer l'âge des amas globulaires, ce qui permet de placer une limite basse à l'âge de l'Univers.

Amas globulaire Messier 53 vu par le telescope spatial Hubble



Voir le Catalogue Messier