Ephémérides planétaires 2018













cliquer pour voir le détail des éphémérides de Mercure en 2010 Mercure : planète difficile et très peu intéressante à observer en dehors de ses transits devant le Soleil, du fait de la proximité de ce dernier.
En dehors de ces transits, elle est visible seulement quelques semaines par an, autour de ses élongations, dont les dates pour 2018 seront les suivantes :
- plus grande élongation est (donc visible le soir): le 15 mars (18°24'), le 12 juillet (26°25'), le 6 novembre (23°19')
- plus grande élongation ouest (donc visible le matin): le 1er janvier (22°40'), le 29 avril (27°01'), le 26 aout (18°19'), le 15 décembre (21°16')
en savoir plus :

cliquer pour voir le détail des éphémérides de Vénus Vénus : A partir de sa conjonction supérieure (se dit d'une planète intérieure lorsqu'elle se trouve alignée derrière le Soleil) le 6 janvier 2018, Vénus deviendra une planète du soir qui, tout en s'éloignant progressivement du Soleil, atteindra sa plus grande élongation Est (45°56') le 17 août 2018.
A partir de cette date, elle recommencera à se rapprocher du Soleil jusqu'à sa conjonction inférieure du 26 octobre 2018. Elle deviendra ensuite un astre du matin et s'éloignera progressivement du Soleil jusqu'à sa plus grande élongation Ouest (47°) du 6 janvier 2019. Elle restera visible le matin jusqu'à la fin de l'année.
Vous pouvez consulter ici notre dossier sur un type de conjonction inférieure un peu particulier et malheureusement trop rarissime : le transit devant le Soleil avec les photos du transit du 8 juin 2004.

en savoir plus :

cliquer pour voir le détail des éphémérides de Mars Mars : planète de l'été 2003, n'avait offert que des oppositions décevantes en 2012 et 2014. Celle du 22 mai 2016, avec un diamètre apparent de 18.60" était plus intéressante que ces 2 dernières, mais on attend avec impatience celle du 27 juillet 2018 qui promet d'être particulièrement belle (24.31" à 5h12, distance à la Terre 0.3862 U.A., déclinaison -25° 29') soit un diamètre apparent de seulement 3% de moins qu'en 2003 (il était de 25.11"). (cf. éphémérides de Mars).
A noter qu'en ce 27 juillet le ciel promet d'être particulièrement rouge puisqu'en plus de cette opposition martienne nous aurons également droit à une éclipse totale de Lune visible en Europe.

Le 27 août 2003, Mars se trouvait au plus près de la Terre depuis 59 618 ans, à seulement 55 760 000 km, alors qu'elle peut s'éloigner jusqu'à 400 millions de km! Un simple télescope amateur permettait d'apercevoir Mars dans toute sa splendeur, avec en particulier la calotte glaciaire au pôle sud. (voir notre dossier).
Pour la voir aussi bien qu'en 2003, il faudra attendre le 28 août 2287.
en savoir plus :

cliquer pour voir le détail des éphémérides de Jupiter Jupiter Cette planète située dans la constellation de la Balance depuis novembre 2017 est maintenant devenue une planète du printemps. Elle passera dans la constellation du Scorpion le 20 novembre, puis dans Ophiuchus le 20 décembre. Elle sera en opposition le 9 mai 2018, avec un diamètre apparent de 44,7". A partir de cette date, ce diamètre apparent va diminuer au fur et à mesure que la planète séloignera de nous tout en semblant se rapprocher dans le ciel du Soleil. La date de sa prochaine conjonction est le 26 novembre 2018.
La photo ci-contre a été prise le 25 octobre 2012 à 3h50 TU.

A voir sur le site ce transit des satellites devant Jupiter.
en savoir plus :

cliquer pour voir le détail des éphémérides de Saturne Saturne passera l'année 2018 dans la constellation du Sagittaire. Ce sera donc une planète du printemps, avec un diamètre apparent de 18.3" au moment de son opposition le 27 juin 2018. Elle se trouvera alors à "seulement" 9.05 ua. Elle s'éloignera ensuite progressivement de la Terre jusqu'à atteindre sa distance maximale (ou apogée) début 2019. Elle n'aura alors plus qu'un diamètre apparent de 15".
La photo ci-dessus a été prise à Thiviers le 30 janvier 2004 à 0h10.
en savoir plus :

cliquer pour voir le détail des éphémérides d'Uranus Uranus : dans les Poissons depuis le printemps 2013, elle y restera jusqu'au 27 avril, date à laquelle elle entrera dans la constelation du Bélier, avant de retourner dans les Poissons le 3 décembre 2018. Cette planète sera en conjonction le 18 avril 2018 (diamètre apparent de seulement 3.4"). Elle sera à observer plutôt autour de son passage au périgée (distance minimale à la Terre) qui aura lieu le 23 octobre 2018. Uranus aura alors un diamètre apparent de 3.7" (bon, OK, c'est quasiment pareil !) et se trouvera à presque 19 fois la distance qui sépare la Terre du Soleil.
en savoir plus :

Neptune : dernière planète du système solaire depuis que Pluton n'en est plus une. A tenter d'apercevoir (plutôt que d'observer) dans la constellation du Verseau autour du mois de septembre. Elle sera au périgée (distance minimale à la Terre) le 7 septmbre 2018, à une distance de 28.9 ua, et avec un diamètre apparent de 2.3".
(les instants sont donnés en Temps légal français )

observatoire de Thiviers
voir Uranus
voir Saturne
voir Jupiter
voir Mars
voir Vénus
voir Mercure

coordonnées de l'observatoire de Thiviers:
45° 24' 54 N - 0° 57' 9 E

accueil clubregulus.free.frclubregulus.free.fr